Gestion économique

Notre dame d’Espérance vit essentiellement de vos offrandes à l’occasion des célébrations : baptêmes, mariage, messes. Mais aussi du denier de l’église et des legs. C’est votre contribution volontaire qui manifeste concrètement votre appartenance et votre attachement à la vie et à la mission de l’Église.

Notre Dame d’Espérance, n’est pas qu’une église, c’est aussi 3 prêtres au service de la communauté et 4 salariés dévoués et compétents. Pour mener sa mission et son accueil, elle doit mettre en œuvre des moyens humains et matériels conséquents. Le denier de l’église, qui est la contribution annuelle aux charges du bâtiment, participe à l’entretien des locaux, et garantie de toujours offrir une église ouverte et attrayante à ses paroissiens.

Conseil paroissiale aux affaires économiques

Le Conseil Paroissiale aux Affaires Économiques (CPAE ou “Conseil Économique”) a la mission de conseiller le curé sur les questions matérielles de la vie paroissiale. Il est composé du curé et de laïcs compétents. Le conseil se réunit 4 à 5 fois par an ; entre temps chacun de ses membres intervient, en fonction des besoins, pour les tâches dont il a la responsabilité. En assurant la gestion économique de la paroisse, des biens mobiliers et immobiliers, il donne à l’Équipe d’Animation Pastorale les moyens de sa mission.

Le CPAE veille à la bonne gestion administrative, sociale et financière du personnel employé par la paroisse. Une fois par an, il informe l’ensemble des paroissiens sur la gestion paroissiale et rend compte de la situation matérielle de la paroisse . 
Les statuts du CPAE ont été promulgués par l’évêque.

Illustrations : ©LéaM